Le Marché alimentaire

Une alimentation de qualité accessible à toutes et tous au quartier Flaubert.

 

À propos

  • Cultivons! et La Bifurk portent le projet d’un marché solidaire de produits locaux. Entre 2020 et 2022, lors des rencontres habitantes du Projet Flaubert, plusieurs personnes habitant le quartier ont exprimé leur besoin d’avoir un marché alimentaire à proximité. En effet, l’écoquartier Flaubert, nouveau quartier résidentiel, compte très peu de commerces alimentaires. Cultivons! et La Bifurk relèvent donc le défi ambitieux de monter un marché au sein de ce quartier, qui répond aux besoins des habitants et habitantes et leur permettent d’avoir accès à une alimentation de qualité.

  • Les espaces de la Bifurk, sont au coeur du quartier aussi bien au niveau de l’emplacement que de la dynamique, accueillir un marché permettrait de les valoriser en renforcant la dynamique habitante autour de la Bifurk. Ce projet rentre dans le volet de travail sur la démocratie alimentaire de Cultivons!, qui se charge de la co-construction du marché avec les habitant·e·s.

Les axes du projet

  • Proposer des produits locaux et de qualité, dont la définition a été réfléchie avec le réseau Calisoli (Collectif des acteurs de l’ALImentation SOLidaire en Isère) : Une alimentation de qualité répond aux fonctions sociales, religieuses, culturelles, gustatives, conviviales, parentales, symboliques et citoyennes de l’alimentation; tout en gardant à l’esprit les exigences sanitaires et nutritionnelles. L’objectif pour 2024 est de regrouper une vingtaine de producteurs et productrices pour le marché.

  • Proposer une tarification solidaire, avec l’idée de ne pas demander de justificatifs, pour que chacun et chacune, puisse choisir le prix de son alimentation, selon son histoire de vie. Une caisse de péréquation sera mise en place pour assurer aux producteurs et productrices d’être payer au prix juste à la fin de chaque marché.

  • Construire le marché avec les parties prenantes du quartier, pour que celui-ci réponde au mieux aux besoins de ses futur·e·s bénéficiaires : Habitant·e·s, acteurs du quartier, agriculteur·ice·s. La co-construction incluera une phase de transmission de connaissances sur l’alimentation et le système agricole et alimentaire afin que chaque personne se réapproprie son alimentation.

Quand est-ce que ça commence ?

  • Le premier marché alimentaire se tiendra courant mars ! Deux jours par mois, de mars à octobre 2024.