À travers le contraste fort du trait noir et de la feuille blanche du papier, l’espace se dessine. Un dessin constitué de tensions entre deux valeurs opposées qui par la manipulation de leurs densités accorde à percevoir une spatialité.L’harmonie du noir et blanc laisse la possibilité d’imaginer un spectre de nuances jamais gris. Soit tout, soit rien, soit le chaud soit le froid, soit le jour soit la nuit, soit le sec soit le liquide, soit la souplesse soit la rigidité. Chaque épaisseur de trait est une manière d’apporter de la profondeur au champ visuel. Le trait noir exprime la sûreté de la pensée quant au blanc, il laisse place à l’imagination, aux non-dits, qui mène aux songes, à la légèreté. Le noir et le blanc s’attirent mutuellement. La complémentarité de ces deux valeurs nous laisse imaginer un entre-deux.

Noir : la rationalité, sûreté, pavée, contraste, réelle

Blanc : légèreté, hésitation, air, porosité, imagination, minimalisme, tranquillité

VERNISSAGE LE 9 MARS A PARTIR DE 18H00

 

Monday

15-18

Tuesday

15-18

Wednesday

13-20

Thursday

17-22

Friday

-

Saturday

-

Sunday

-